convergence numérique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

en retard sur son temps

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 29 août 2007

Pas d''informatique à la télévision : la faute à nos élites ?

L'informatique en tant que programme télé est malheureusement inexistant ou presque.

Qui est capable de me citer une émission de télévision ayant pour sujet l'informatique ou la vulgarisation d'internet à la télévision française ?

En cherchant bien, on doit bien trouver quelques rubriques du coté de gameOne ou de direct8, mais ce sont plus des émissions ou l'on parle des nouvelles technologies que des programmes récurrents ayant pour objet de se former ou d'apprendre les nouvelles technologies.

Et pourtant ces programmes existent..... à l'étranger !!
Il faudrait d'urgence se pencher sur la création de tel contenu, indispensable pour former nos nouvelles générations aux nouvelles technologies.

Avoir des FAI innovants (ce qui montre que tout est possible), c'est bien, mais ce n'est pas suffisant.

Pourquoi est-ce indispensable ?

Pour que notre économie développe des entreprises dans le secteur des nouvelles technologies, il faut aussi que l'ensemble de la population, notamment la nouvelle génération soit formé, éduqué à cet univers afin que les entreprises trouvent en France les ressources dont elles ont besoins pour se développer (et non à l'étranger).

Pourquoi ça prend pas en France?

Si on se penche sur les raisons de ce manque, on peux je pense citer l'incompréhension que suscite ses nouvelles technologies dans une grande partie de notre élite intellectuelle. Combien de chef d'entreprise, de cadre dirigeant français n'ont pas encore d'email ? Combien de professeurs, universitaires, chercheurs ne font pas la différence entre un email et un site web ? Avez-vous déjà vu le moindre ordinateur à un conseil des ministres ? Ne chercher pas, ils ne sont pas derrière la pile de dossier .... papier du ministre.

Le jour où nous verrons les ministres sortirent avec leur ordinateur portable ou PDA du conseil des ministres, nous pourrons commencer à nous rassurer, pour l'instant notre pays est à la traine malheureusement. Comment voulez-vous que nos élites comprennent l'importance du fibrage du territoire pour la France s'ils ne savent même pas ce qu'on peut faire avec internet ?

samedi 25 août 2007

vlib et internet

Le vlib à paris. une drôle de bonne idée. Merci à la ville de Lyon de nous avoir montré la voie.

Un coup de gueule quand même, avez-vous essayé de prendre un abonnement annuel à vlib.

- un site web existe -> normal on va dire. - L'abonnement est disponible sur internet. -> bon point. - Le formulaire est remplis en ligne. -> c'est tout bon - On peut utiliser son pass navigo -> intéressant en terme de mutualisation et non multiplication des supports

Mais ....
on peut pas envoyer le formulaire en ligne !!!! Il faut l'imprimer puis l'envoyer ................ par la poste !!!! en 2007 ! Idem pour le moyen de payement. Pas de payement en ligne, pas moyen de mettre le payement sur la carte navigo, ce qui aurait éviter 2 moyens de payement différents.

Carton rouge
Carton rouge pour JC Decaux. Encore une fois, nous sommes devant des entreprises n'ayant toujours pas compris la révolution numérique en cours. Internet ce n'est pas un panneau publicitaire, internet ce n'est plus un gadget ou un site corporate, internet est un outil, un moyen, la face immergé du SI d'une entreprise.
Ils n'ont pas compris qu'envoyer un formulaire par la poste, c'est long, c'est couteux et ça coupe des arbres (pour les écolos).
C'est du travail manuel. Ce n'est pas industriel, ce n'est pas moderne et surtout c'est inutile !!!

Au lieu de faire des milliers de re-saisis manuelles dans le système de gestion et plus globalement dans le système d'information, on peut l'alimenter directement à travers un portail. Un site web, ce n'est plus une vitrine, c'est la partie émergé du système d'information d'une entreprise. Créer aujourd'hui un service s'appuyant sur ce type de traitement, c'est plus qu'une faute lourde, c'est ne pas comprendre son époque. Messieurs les DSI, mettez vous aux technologies d'aujourd'hui ou bien changez de métier.

jeudi 23 août 2007

Coup de gueule : Qu'est ce qu'on attend pour moderniser la police ?

On critique bien souvent la police.... mais avez-vous déjà été faire un tour dans votre commissariat de quartier ?

Bienvenue dans l'informatique des années 80.

OS : du simili prolog ou du windows 3.11, voir Windows 95 pour les plus chanceux ....

Traitement de texte : ce que j'ai pu en voir n'en mérite même pas le nom ! En tout cas, pas de d'office ou équivalent opensource dans celui de ma ville.

Modèle de document (permettant un gain de temps) : inexistant ( à ma connaissance)
Ecran : un vieux cathodique de 14 pouces
Ordinateur : poussif

Vous vous dites que j'habite au fin fond de la creuse. Point du tout, vous faites erreur. J'habite dans une banlieue de la proche couronne de paris. Vous voulez vous rassurer en vous disant que j'habite dans une banlieue défavorisé ? Encore moins, je suis dans une des villes les plus riches du 92.

Voilà un aperçu (personnel) du triste état de l'informatique de la police française.